Un principe essentiel pour rendre votre site plus accueillant et efficace

Un principe essentiel pour rendre votre site plus accueillant et efficace

Imaginez que vos lecteurs adorent passer du temps sur votre site, pour lire vos contenus, apprendre à vous connaître un peu plus. Vous avez une audience fidèle et construisez au fil du temps une réelle communauté autour de vous.

Vous attirez l’attention là où vous le souhaitez sur votre site.

Du coup, c’est tout naturellement que le téléchargement de vos ressources gratuites, les inscriptions à vos ateliers et les achats de vos produits passifs sont à leur plus haut potentiel.

C’est une expérience que vous aimeriez vivre, non ?

Bien sûr, il s’agit d’un idéal, mais figurez-vous que j’intègre dans mon accompagnement une discipline qui peut vous permettre de vous en rapprocher, c’est l’ergonomie web !

Qu’est-ce que l’ergonomie, et pourquoi vous allez aimer ça ?

L’ergonomie, c’est ce qui permet de rendre votre site facile et agréable à utiliser pour vos visiteurs.

C’est faire en sorte que tout soit en place pour que vos clients potentiels soient guidés du début à la fin de leur visite, et qu’ils puissent atteindre leur but : en savoir plus sur vous, s’inscrire à votre prochain événement, ou même devenir clients !

Réfléchir à l’ergonomie de votre site web, c’est aussi vous assurer que vos clients potentiels vont se sentir en sécurité et en confiance lors de leur visite. Un site ergonomique est accueillant.

L’ergonomie web, ça sert à :

  • Avoir plus de visites sur votre site
  • Cultiver de bonnes relations entre votre communauté et vous
  • Augmenter vos ventes

Si vos visiteurs réussissent à atteindre leur but sur votre site facilement et rapidement, qu’ils s’y sentent bien, hé bien bingo, ils sont super contents ! Et je peux vous le dire, les internautes sont plus facilement énervés que l’inverse. Soigner votre ergonomie web est donc vraiment crucial.

Ce que vous allez adorer, c’est qu’améliorer l’ergonomie de votre site web est 100% aligné avec vos valeurs ! Je sais qu’en tant que professionnelle du bien-être, vous n’avez surtout pas envie d’avoir un site « m’as-tu-vu » ou d’être intrusive. D’ailleurs, en aucun cas vous n’avez à faire ça, ouf, ça soulage 🙂

Il s’agit plutôt de connaître vos clients potentiels : quels sont leurs besoins, que veulent-ils trouver sur votre site, sont-ils prêts à acheter vos services, vous découvrent-ils à peine ?

Ensuite, le but va être d’adapter votre site aux besoins de vos clients potentiels. Vous ne les forcez pas à faire quoi que ce soit. En ergonomie, on part du principe que le visiteur d’un site est le seul à choisir ce qu’il veut. On est dans le total respect de l’autre.

Car ceux qui n’étaient pas du tout prêts à devenir clients aujourd’hui ne vont pas changer d’avis par magie. Certains d’entre eux vous diront « oui » un autre jour, quand ce sera le bon moment pour eux. Et ça, la bonne fée Ergonomie, elle le sait… elle est trop forte !

En d’autres mots, comme vous faites tout pour que l’expérience de vos clients potentiels sur votre site soit au top, vous réduisez drastiquement les pertes de trafic ou de chiffre d’affaires.

4 principes de base pour des appels à l’action respectueux et efficaces

Alors concrètement, comment rendre votre site plus ergonomique ?

Vous allez par exemple veiller à la clarté de votre texte et à la disposition des éléments de votre site.

Vous pouvez déjà commencer au niveau de vos appels à l’action (les boutons et les liens sur votre site) :

1 Mettez en place des boutons faciles à voir

Faites en sorte que vos boutons soient suffisamment gros, avec une couleur attrayante et suffisamment d’espace vide autour.
Ça aide vos visiteurs à bien voir où sont vos boutons, et à cliquer dessus sans se tromper avec le lien d’à côté.

 

Plus gros et coloré : le bouton de droite est bien plus visible que celui de gauche. Il y a aussi plus d’espace blanc autour, ce qui donne une mise en page plus aérée et un meilleur confort de lecture

2 Rendez vos liens facilement cliquables

Lorsque vous faites des liens, prenez la peine de les faire sur un groupe de 4 ou 5 mots par exemple.

Ça aide à cliquer sur le lien facilement.
Le pire c’est les liens sur « ici » de « cliquez ici »… 3 lettres… je vous dis pas la galère sur smartphone pour viser juste.

3 Montrez que tout s’enchaîne naturellement entre votre texte et vos liens

Choisissez des termes qui se fondent bien dans votre texte, pour ne pas donner l’impression de liens artificiels.

4 Assurez-vous de la cohérence entre vos appels à l’action et le contenu qu’on va trouver après

Veillez à ce que les mots que vous employez pour votre lien ou votre bouton décrivent ce que l’internaute va trouver après avoir cliqué.

La page « Avez-vous ces réflexes… » fait un lien vers la page « 7 huiles essentielles… » grâce à un groupe de mots qui décrit clairement à quoi s’attendre après avoir cliqué

Il est important que vos visiteurs aient une idée précise de ce que vous leur proposez, car si c’est trop vague, soit ils ne sauront pas à quoi s’attendre et ne vont pas avoir envie de cliquer pour rien, soit ils vont pouvoir s’imaginer ce qu’ils veulent et ça n’aura pas grand-chose à voir avec ce qu’ils vont trouver. Une fois sur la nouvelle page, ils seront déçus et ne vont pas se sentir en confiance.

 

L’ergonomie ça me passionne et je l’intègre dans mon accompagnement avec mes clientes.

Parce que ça influence tous les aspects de votre site : vos contenus, votre design, vos objectifs de vente. Alors ça vaut le coup de s’en occuper et il y a de quoi faire !

Et aussi parce que ça nous rappelle constamment que le web, ce n’est pas juste une histoire de technologie ou de code source. C’est un moyen de communiquer avec les autres, en faisant attention à vos objectifs, comme à ceux de vos visiteurs.

Pour moi, l’ergonomie aide vraiment à avoir une approche holistique en ce qui concerne votre présence en ligne et votre site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.