Comment gérer votre site vraiment comme une pro, facilement

Comment gérer votre site vraiment comme une pro, facilement

Vous voulez établir votre expertise autour de vous ? Pour cela, je vous conseille d’apprendre à gérer votre site web comme une pro. Car en mettant en avant vos contenus convenablement, vous mettez aussi en valeur votre expertise et vos services.

C’est vrai pour tous les secteurs d’activité, et donc aussi pour celui du développement personnel et du bien-être.

J’ai regroupé ici ce qui, selon moi, va vous aider à mieux gérer votre site avec un résultat plus professionnel. Je vais vous parler « technique », mais ça n’est pas si compliqué !

Comment mieux utiliser WordPress au quotidien ?

Chaque fois que vous créez de nouvelles pages, vous devez passer un peu de temps sur la plateforme de votre site pour intégrer le texte et le mettre en forme.

Voilà ce qui selon moi contribue à donner un résultat professionnel à vos contenus.

Mettez vos contenus en forme facilement avec votre WYSIWYG

Le WYSIWYG, c’est la barre d’outils, ou barre de mise en forme que vous avez quand vous écrivez vos pages.

Si vous rédigez sur Word en premier. . .

Si vous préférez comme moi écrire vos articles ou vos pages sur Word, pensez à coller votre texte dans un bloc-notes. Ça efface toutes les traces de mise en page de Word (et le code source inutile pour une page web) avant d’insérer votre texte dans votre CMS.

Utilisez les « niveaux de titre »

Dans la barre d’outils, lorsque vous êtes en train de créer un article, vous avez en haut à gauche une liste déroulante avec la mention « Paragraphe » et une petite flèche à droite.

Les niveaux de titre sur le WYSIWYG
Cliquez sur le menu déroulant « Paragraphe » pour choisir la mise en forme de vos titres

Quand vous sélectionnez cette liste déroulante, vous voyez une liste de mises en forme pour des titres.

  • « Titre 1 » n’est pas utile, car le nom de votre article est automatiquement un « Titre 1 », et vous n’en avez besoin que d’un seul par page.
  • « Titre 2 » vous sert à délimiter vos différentes sous-parties dans votre article.
  • « Titre 3 » est utile si vos sous-parties sont assez longues et qu’elles ont besoin d’être encore subdivisée avec des parties plus petites.

En principe vous n’aurez pas besoin du reste.

Si vous utilisez ces fonctionnalités pour mettre en forme vos titres, vous avez l’avantage d’avoir des pages qui ont une présentation homogène avec un minimum d’efforts.

Mettre en forme vos titres d’une manière homogène vous donne une meilleure crédibilité, car on voit qu’il y a de la consistance et de la cohérence dans votre manière de présenter vos contenus, quelques soient vos pages.

Pour vos lecteurs, c’est aussi beaucoup plus agréable et facile à lire, car ils ont un repère stable et fiable pour comprendre ce qui signifie « Voilà une de mes sous parties » et ce qui correspond à des niveaux plus précis si vous utilisez « Titre 3 » par exemple.

Ne vous embêtez pas à choisir pour chaque titre une autre couleur ou une autre taille. Les styles de vos « Titre 1 », « Titre 2 » et « Titre 3 » doivent être déjà paramétrés dans une feuille de style.
Demandez à votre webmaster de modifier cette feuille de style si la présentation de vos titres ne vous convient pas.

Soignez vos résumés avec la balise « More »

La balise « More » ou « Lire la suite », permet de maîtriser l’affichage du résumé de vos articles lorsqu’on les voit justement sous forme résumée sur la page de votre blog, qui liste tous les articles.

La balise More sur le WYSIWYG
Cliquez sur ce bouton pour insérer la balise « More »

Vous pouvez décider d’intégrer cette balise à l’endroit que vous voulez pour décider où va s’arrêter le résumé. Ça vous aide à faire en sorte d’avoir un résumé qui s’arrête juste au bon moment pour piquer la curiosité de vos lecteurs.

Ça vous évite aussi d’avoir un résumé qui se termine en plein milieu d’une phrase avec des « … » : si c’est systématique, ça peut donner une idée peu soignée de votre travail.

Mettez ce qui compte en gras

Vous le savez certainement, vous pouvez cliquer sur le bouton « B » de votre barre d’outils pour mettre du texte en gras.

La mise en gras dans le WYSIWYG
Cliquez sur ce bouton pour mettre du texte en gras

Cette fonctionnalité est importante, car elle permet de mettre en avant certains mots ou morceaux de phrase. Ils aident le lecteur à se repérer sur vos contenus.

Cependant, faites attention à ne pas mettre trop de texte en gras. Vos contenus seraient moins agréables à lire, et l’effet recherché ne serait pas atteint. Le but est de faire ressortir du texte en jouant sur une mise en forme différente, mais ça marche seulement à petite dose.

Pensez à faire des liens

Essayez autant que possible de faire des liens vers d’autres pages de votre site quand vous créez une nouvelle page.

Insérer un lien avec le WYSIWYG
Cliquez sur ce bouton pour faire un lien vers une autre page

Souvent vous vous référez à des sujets que vous avez traités plus en profondeur dans un autre article de blog. Ou encore vous parlez des stages que vous animez, ou de vos ateliers.

À ce moment-là, vous pouvez faire le lien vers la page qui correspond et ça donne l’envie à vos lecteurs de poursuivre la lecture sur ces pages.

Faites vraiment le lien et ne vous contentez pas d’écrire « Allez sur la page XY », car sinon ça ne serait pas efficace. Sur Internet nous avons besoin de facilité et d’avoir des résultats les plus directs possibles.

Si vous demandez aux gens de chercher par eux-mêmes où se trouve la page dont vous parlez, c’est seulement la petite minorité des plus motivés qui va essayer de la chercher.

Soignez vos images pour soigner votre image 🙂

Choisissez des images de qualité professionnelle

Pour illustrer vos contenus, c’est important d’utiliser des images de bonne qualité. Aujourd’hui, c’est très facile de trouver des images libres de droits et gratuites. Ces images vous permettent d’illustrer vos contenus sans enfreindre la loi du droit d’auteur.

Il existe un grand nombre de plateformes où vous pouvez télécharger des centaines et des milliers d’images. Elles sont en général alimentées par des photographes passionnés, amateurs ou professionnels. Qui ont un appareil photo de haute qualité !

Préférez ce genre de plateformes et faites attention de ne pas mettre en ligne des images pixellisées, car contribue à plomber votre crédibilité. Ça ne donne vraiment pas une image professionnelle de votre site, et donc de vos services.

Vous pouvez par exemple aller sur Pexels, Pixabay, freenaturestock.com… Vous pouvez aussi simplement faire une recherche sur Google avec les mots-clés « images gratuites libre de droit ».

Ni trop petites, ni trop grandes…

L’affichage peut changer en fonction de la taille de l’écran, et aussi en fonction de la configuration de votre thème. Faites en sorte de savoir quelle est la largeur maximale dont vous disposez pour afficher vos images.

Le plus simple, c’est de poser la question au créateur de votre site !

Si pour une quelconque raison vous ne pouvez demander à personne pour avoir la réponse, il va falloir faire quelques manipulations vous-même, au moins pour avoir une idée.

Pour le savoir…

1 – Sur votre site, faites un clic droit à l’endroit où vous allez placer votre image.

2 – Cliquez sur « Inspecter » sur Chrome ou sur « Examiner l’élément » sur Firefox.

inspecter l'élément pour trouver la taille d'une image en pixels
Les chiffres encadrés en orange correspondent aux dimensions en pixels de la zone colorée en bleu.  La petite icône encadrée en orange permet d’inspecter ce que vous voulez avec votre souris.

Vous allez avoir plein d’informations qui s’affichent sur la page, dont les dimensions de votre colonne.

3 – Cliquez sur l’icône encadrée en orange sur l’image.

4 – Promenez votre souris sur la page web : vous allez voir s’afficher les dimensions des éléments que pointe votre souris. Ça marche pour des images, des colonnes, etc.

Dans mon exemple, la largeur est de 634,5 pixels.

Ça vous donne donc une idée de la largeur maximale à utiliser pour vos images. C’est très pratique pour être sûre que vos images s’affichent correctement utiliser trop de ressources (si vous demandez à WordPress de les reformater par exemple).

Comment utiliser cette info pour vos images

Dans l’idéal, utilisez des images toujours de la même largeur pour une présentation homogène et harmonieuse.

Choisissez la largeur maximale pour que l’image soit la plus grande possible sans demander à WordPress de la redimensionner.

Moins il y a de calculs et d’étapes intermédiaires à faire pour afficher vos pages, plus elles s’affichent rapidement. Et plus vous permettez à vos lecteurs de vivre une expérience agréable sur votre site, puisque vous réduisez leur temps d’attente. Chaque seconde compte.

Maintenant que vous savez quelle est la largeur maximale pour votre type de page, vous pourrez retravailler les images existantes et bien préparer les prochaines images.

Si votre image est trop large, vous pouvez la redimensionner avant de l’ajouter sur votre site, pour qu’elle corresponde à la largeur maximale que vous avez trouvée.

Faites cet exercice pour votre page de blog : vous saurez quelle largeur utiliser pour tous vos articles.

Faites-le également pour une page « standard » de votre site, comme la page « A propos » par exemple. Peut-être que la largeur que vous allez trouver ne sera pas la même que pour le blog. C’est bon à savoir !

Toutes les pages qui sont basées sur un même modèle afficheront vos images de la même manière. Vous pouvez donc traiter séparément les pages en « pleine largeur » de celles qui ont une colonne à droite par exemple.

Préférez un format qui combine légèreté et qualité

Utilisez le format le plus adapté pour vos images. Préférez le JPEG pour les photos les grandes images, et le format PNG si c’est une illustration vectorielle, un logo ou une icône.

Utiliser le bon format aide vos pages à se charger rapidement sur le navigateur de vos clients potentiels. C’est plus confortable pour eux et plus efficace pour vous.

Compressez vos images pour gagner en fluidité

Utilisez le plugin WP Smush pour mettre en ligne des images plus légères. Là aussi, ça allège le temps de chargement de vos pages.

Accompagnez toujours votre image d’un texte alternatif pertinent

Remplissez la partie “Texte alternatif” de vos images. C’est le texte qu’on va voir si vos images ne s’affichent pas bien, et c’est le contenu qui remplace les images pour les utilisateurs non-voyants.

Pensez donc à décrire l’image fidèlement. Quelques mots suffisent.

Mes astuces pour la mise en ligne de vos contenus

  • Prenez la peine de vous relire !
  • Programmez la mise en ligne et gagnez du temps

Je vous en ai déjà parlé dans mes 17 conseils pour publier sans arrêt du contenu de qualité sur le web en optimisant votre temps

 

Pourquoi et comment… faire le point régulièrement et prendre de la hauteur ?

Vous vous occupez de votre site dans son ensemble au moment de sa création, puis vous avez tendance à laisser cet aspect de côté. Avec le temps, certains de vos contenus perdent en fraîcheur, en pertinence, vous avez des liens brisés, des images qui ne s’affichent plus…

C’est une chose de savoir créer des nouvelles pages de haute qualité avec fluidité. C’en est une autre d’avoir un site bien entretenu, un peu comme un beau jardin, et qui est toujours aligné avec qui vous êtes.

Pour ça, il est nécessaire de faire le point 1 fois par an par exemple. Vous ne porterez pas votre attention sur une seule page, comme ça peut être le cas au quotidien, mais sur tout votre site.

Qu’est-ce qui est périmé et qu’est-ce qui est toujours OK ?

Regardez les contenus que vous avez déjà sur votre site (ne concerne pas votre blog) : est-ce qu’ils vous conviennent toujours ? Est-ce qu’ils sont toujours d’actualité ?

Refaites l’exercice avec vos photos (notamment vos photos de vous), et votre webdesign.

Le but n’est pas de changer du tout au tout à chaque fois. C’est juste pour vous assurer que votre site est toujours aligné avec vous, et donne de vous une image professionnelle.

Quelle est la prochaine étape pour votre site ?

Tout comme votre expertise et vos services, votre site a besoin d’évoluer ! Ne le laissez pas stagner, et améliorez-le chaque année.

Est-ce que vous voulez ajouter une colonne à droite, un bloc pour vos réseaux sociaux, un opt-in pour proposer votre cadeau gratuit ?

Est-ce que vous voulez que votre site vous apporte plus de résultats ? Sous quelle forme ?

  • Visites,
  • Demandes de renseignements,
  • Inscriptions à votre newsletter,
  • Inscriptions à vos programmes,

Définissez un délai pour la réalisation de votre prochaine étape, et les moyens que vous allez mettre en place pour y arriver.

 

Si vous avez aimé ces conseils, téléchargez la Checklist pour Gérer votre Site comme une Pro, Facilement.

Elle pourra vous accompagner au quotidien, ainsi que dans les moments où vous aurez besoin de prendre plus de recul.

 

Vous désirez bénéficier de soutien et de conseils personnalisés pour savoir comment rendre votre site encore plus efficace ? Regardez ce que je vous propose dans mon programme “1 Feuille de Route pour Votre Vision”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.