Les 6 erreurs à ne pas commettre et à bannir pour votre blog

Les 6 erreurs à ne pas commettre et à bannir pour votre blog

Avoir un blog, c’est bien, mais avoir un blog vraiment efficace, c’est mieux ! Ne sous-estimez pas l’importance de cette partie de votre communication. Pour vous aider à y voir plus clair, voici 6 erreurs à ne pas commettre avec votre blog et comment transmettre votre message avec efficacité.

1 – Ne pas publier assez souvent

Une des plus grosses erreurs que vous puissiez faire avec votre blog, c’est de ne pas vous en servir assez souvent. Tant que vous n’avez pas une visibilité et un flot de clients réguliers, c’est vraiment primordial de publier régulièrement sur votre blog.

C’est la base de la base pour communiquer sur vos services.

Une fois que votre crédibilité et que votre expertise sont déjà établies auprès de votre communauté, vous pourrez vous permettre de publier moins souvent.

C’est un peu comme si vous aviez une roue qui tourne toute seule à ce moment-là.

Mais si vous n’avez pas encore cette visibilité de base que dont vous avez besoin pour avoir un flux de clients réguliers, vous avez encore besoin de mettre de l’énergie pour faire tourner la roue en continuant d’écrire régulièrement pour votre blog.

Quel est le bon rythme pour vous ?

Si vous n’avez pas encore atteint le niveau de visibilité minimum dont vous avez besoin pour avoir des clients régulièrement, rédigez 1 article de blog par semaine.
C’est un choix à faire, mais si vous voulez que votre visibilité sur le web s’établisse, c’est un minimum.

Si vous en êtes plus loin et avez déjà un certain niveau de succès, vous pouvez un peu plus vous reposer et publier seulement quand vous en avez l’inspiration. Par exemple une fois par mois ou tous les deux ou trois mois.

2 – Ecrire sur des sujets trop éloignés des préoccupations de vos clients

Une autre erreur très importante à ne pas commettre est de publier sur des sujets qui ne sont pas assez ciblés par rapport à votre communauté.

Dès le titre de votre article, ce que vous écrivez doit donner envie de lire la suite. Si le sujet que vous choisissez n’est pas assez ciblé, n’apporte pas quelque chose de concret dans la vie de vos clients potentiels, ils ne vont pas prendre le temps de lire vos articles.

Et si vos articles ne sont pas lus, votre communauté apprendra moins vite à vous connaître. La confiance s’installera en plus de temps et vos résultats seront ralentis.

Comment trouver l’inspiration pour trouver des sujets qui font mouche ?

Pour connaître le bon type de sujet que vous pouvez aborder sur votre blog, faites un mix entre ce que vous avez envie de partager au fond de vous, et ce que votre communauté veut savoir.

Faites attention aux questions qu’on vous pose souvent, aux difficultés que rencontrent souvent vos clients lorsqu’ils travaillent avec vous.

Pensez à rédiger des articles qui aident vos clients potentiels à résoudre un problème. Montrez-leur « Comment faire pour… », « Pourquoi… », « Comment j’ai réussi à… »…

Vous pouvez aussi penser à réaliser des interviews avec des clients qui ont atteint de super résultats en travaillant avec vous, ou à publier des témoignages de vos clients sur votre blog.

Ça amène de la diversité et montre à vos clients potentiels quel genre de résultats est possible avec votre accompagnement.

C’est donc à la fois un blog qui sera très instructif car vous allez partager beaucoup au niveau concret et pratique, et à la fois un blog très inspirant, qui va faciliter la prise de décision de travailler avec vous.

3 – Publier des pages avec des gros blocs de contenu

Si vous écrivez sur votre blog sans faire attention à la présentation de votre texte, vous allez passer à côté de votre objectif. Le facteur « lisibilité » est encore plus important sur le web que sur papier.

Si vous laissez des gros paragraphes, des longues phrases, ou un article de blog que votre audience doit lire quasiment d’un seul bloc… Ça va vraiment la décourager d’aller plus loin.

Vos lecteurs devront vraiment se concentrer pour comprendre ce que vous dites. Ça donne une sensation d’étouffement pendant la lecture. Et là, la majorité de vos lecteurs va s’arrêter de lire au bout d’un moment, si tant est qu’ils aient eu envie de commencer à lire.

Et encore une fois, des articles qui ne sont pas lus ne contribuent pas à ce que vos clients potentiels apprennent à vous connaître.

Mettre vos contenus en valeur c’est aussi mettre votre message et votre expertise en valeur.

Qu’est-ce qui rend vos pages plus lisibles sur le web ?

Pour une bonne lisibilité, pensez à mettre plusieurs sous-titres dans votre article de blog pour qu’on voie les différentes parties, c’est-à-dire les différentes idées que vous explorez dans votre article.

À l’intérieur de chaque partie, faites des paragraphes de quelques lignes seulement et sautez des lignes. Ça permet d’aérer le texte, et d’éviter cette sensation d’étouffement. Ça donne beaucoup plus envie de lire car ça permet à votre lecteur d’avancer étape par étape dans votre texte.

Écrivez des phrases simples et courtes, et mettez en gras les expressions importantes pour aider le lecteur à scanner votre contenu avec facilité. Ça lui permet de trouver facilement l’information qu’il cherche.

Dans cet article, je vais plus en détail sur le sujet et je vous dis pourquoi vous ne devriez plus jamais sous-estimer l’importance de rendre vos contenus lisibles sur votre site web. 

4 – Ne pas ajouter d’appels à l’action

C’est important d’insérer des appels à l’action pour chaque article de blog. Sinon, ça veut dire qu’ils se terminent dans une voie sans issue. Et à ce moment-là, vous n’exploitez pas totalement le potentiel de votre blog, même si vous écrivez régulièrement des super articles.

Dommage, non ?

Si vous avez réussi à capter l’intérêt d’une personne tout au long de votre article, et qu’elle est allée jusqu’à la fin, c’est une personne qui s’intéresse un minimum à ce que vous dites et ce que vous faites.

C’est très important de rester en contact avec ce genre de lecteurs ! Si vous le laissez là sans appel à l’action, il va quitter votre site sans être passé par la prochaine étape pour en savoir plus sur ce que vous avez à lui apporter.

C’est vraiment dommage de rater des opportunités d’amplifier votre communauté et également des opportunités d’avoir un jour cette personne-là comme cliente.

C’est dommage pour vous, et aussi pour vos lecteurs. Votre entreprise ne concerne pas que vous, elle concerne aussi ceux qui ont besoin de vos services.

Et je peux vous dire que si vous n’êtes pas là pour proposer d’aller plus loin avec vous (même si c’est simplement d’apprendre à mieux vous connaître), les gens ont énormément de mal à prendre la décision de se faire accompagner.

C’est humain, et c’est un fait. Nous sommes tous très forts pour nous dire que ce n’est pas le bon moment, ou repousser sans cesse les solutions qui pourraient nous aider à aller mieux. Même si c’est pour rester dans une situation inconfortable.

Avec les appels à l’action, votre visibilité a aussi le rôle de motiver votre audience à changer les choses pour elle.

Quels sont les appels à l’action qui fonctionnent ?

Possibilité n°1 (in-con-tour-na-bleuh !)

Ce qui fonctionne très bien comme appel à l’action, c’est de proposer votre cadeau gratuit à la fin de chaque article.

Pour ça, vous pouvez tout simplement mettre une petite zone d’inscription. Ceux qui s’intéressent à ce que vous offrez bénéficient du cadeau gratuit et sont inscrits à votre newsletter.

De cette manière, vous continuez à rester en contact plus étroitement avec les personnes qui ont manifesté un intérêt pour vous.

Possibilité n°2 (cumulable avec la n°1, soyez généreuse ET stratégique^^)

Vous pouvez aussi proposer au téléchargement des ressources complémentaires, qui les aident à résoudre un problème. Ça peut être des fichiers PDF, des audio, ou des vidéos…

Évidemment l’intérêt est de leur proposer des ressources en lien direct avec l’article qu’ils sont en train de lire. Ce que vous proposez est pertinent et donne davantage envie de télécharger ces ressources.

Vous pouvez mettre le lien vers ces petits bonus dans le corps de votre article ou à la fin si vous préférez.

Possibilité n°3 (très simple à mettre en place)

Vous pouvez aussi proposer de vous contacter à la fin de votre article pour un appel découverte, ou pour en savoir plus sur un de vos services ou ateliers…

5 – Oublier d’ajouter des liens

Le principe du web c’est de pouvoir naviguer de page en page grâce aux liens hypertextes. Si votre article de blog ne suggère aucune lecture complémentaire, ça contribue à réduire le temps passé sur votre site.

Car dans le meilleur des cas, vos lecteurs lisent l’article plus ou moins en entier, avant de quitter votre site tout de suite après.

A quel moment proposer des liens pertinents pour vos lecteurs ?

Vous pouvez :

  • Utiliser un plug-in WordPress qui propose automatiquement d’autres articles similaires à la fin de chaque article.
  • Proposer à vos lecteurs d’en savoir plus sur un sujet complémentaire en plein milieu de votre article, là où c’est le plus pertinent.
    Et vous faites un lien vers un autre article vous avez déjà écrit.
  • Faire un lien vers une autre page de votre site qui ne fait pas partie du blog.

Le but est de proposer des ressources complémentaires qui enrichissent la lecture de votre client potentiel.

Si vous proposez régulièrement des liens complémentaires, vous allez de plus en plus générer des pensées comme « C’est vraiment génial ce blog, cette personne a tellement de choses à partager ! ».

6 – Ne pas soigner les images

Les images ont toujours été très importantes sur les sites web. En ce moment, avec les écrans qui s’élargissent, les réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram, les images continuent à être une part importante de votre communication.

Si elles sont bien choisies, les images contribuent réellement à mettre en valeur votre texte.

Alors faites attention à mettre suffisamment d’images sur votre site. Illustrez vos articles de blog avec au moins une image. Ça donne vraiment un rendu plus convivial que du texte tout seul.

Quelques pistes pour vos images

Exploitez les possibilités de votre design. Si vous pouvez mettre des images assez larges, faites-le.

Utilisez des images de bonne qualité pour donner de la crédibilité à votre communication, surtout si celles que vous utilisez sont très grandes.

Vous pouvez penser aussi à enrichir de temps en temps vos articles avec des infographies. Ça permet d’illustrer vos propos d’une manière très synthétique, visuelle et ludique.

 

Vous avez adoré cet article ? Génial ! Téléchargez vite la « Checklist inversée » que j’ai créée rien que pour vous :

Les 6 Bonnes Pratiques pour un blog Efficace

 

Vous désirez bénéficier de soutien et de conseils personnalisés pour savoir comment rendre votre site encore plus efficace ? Regardez ce que je vous propose dans mon programme “1 Feuille de Route pour Votre Vision”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.