4 principes en or pour attirer l’attention de vos lecteurs – partie 1

4 principes en or pour attirer l’attention de vos lecteurs – partie 1

Méritez-vous que vos contenus restent cachés aux yeux de vos lecteurs ?

Je vous propose de prendre du recul et d’imaginer la journée type d’un de vos lecteurs. Vous saurez mieux comment attirer son attention en vous connectant à son quotidien.

Des dizaines de préoccupations accaparent son esprit. Chaque jour, il doit se concentrer au travail. À la maison le soir, c’est la routine quotidienne qui prend le relais.

S’il a un peu de temps pour aller sur Internet, il a des mails, des messages Facebook, des publications de ses amis, et dans le tas il y a fort à parier que certaines de ces publications proviennent d’autres entrepreneurs.

Sans parler de la pub quand il regarde la télé, dans la rue, dans sa boîte aux lettres…

 

Et vos contenus à vous sont noyés au milieu de tout ça.

En fait non.

Vos contenus n’ont pas forcément à être noyés dans cette masse d’informations et de préoccupations du quotidien.

Vous pouvez apprendre à attirer l’attention de vos clients potentiels pour qu’ils aient envie de les lire. Et vous en avez le droit, si vous vous efforcez chaque jour de rendre la vie de vos clients plus facile avec vos services.

Ne doutez pas de votre légitimité à parler de vous et à attirer l’attention de vos lecteurs.

 

Revenons à votre lecteur de tout à l’heure.

Après tout, c’est aussi dans son intérêt que vous pouvez, avec vos habiletés rédactionnelles, attirer son attention pour l’aider à faire le tri dans ce qu’il va lire et sur quoi il va prêter son attention aujourd’hui.

C’est bien vrai, si vous l’aidez à régler un des problèmes qui lui pourrit la vie en ce moment, ça lui est quand même bien plus utile de lire vos contenus, plutôt que de passer du temps sur des préoccupations qui ne sont pas productives.

Du genre faire un jeu sur Facebook, ou rester hypnotisé devant le fil d’actualité pour voir la dernière destination de vacances de ses collègues.

 

Vous apportez quelque chose aux gens. Tout ce que vous faites pour vous faire connaître rend service à votre entreprise, d’accord, mais ça ne se fait pas sans aider véritablement d’autres personnes.

 

Alors c’est parti, voilà comment vous pouvez rendre vos contenus attractifs, faire un pas de plus pour contribuer à avoir un impact dans la vie de plus de gens.

En faisant ça, vous rendez aussi justice à votre implication personnelle à créer des services utiles et à vouloir faire connaître votre approche, qui mérite de l’être, j’en suis sûre !

 

Ce serait vraiment dommage de passer à côté de plus de lecteurs avec des contenus qui sont un peu trop fades même si le fond est très utile à vos clients potentiels.

[Principes en or 1 et 2] : Mettez-vous à leur place, et…

1 : Montrez que vous réglez un problème !

Eh oui, le premier principe que je vous propose se base sur votre connaissance de l’autre.

La toute première chose que vous devez savoir, c’est que vous ne donnez pas envie à vos lecteurs de lire vos contenus tout en leur donnant satisfaction par la suite avec un tour de passe-passe.

Il faut du solide, du lourd. Ce qui les intéresse, c’est de savoir comment régler un de leurs problèmes.

 

C’est la raison numéro un qui fait que vos services marchent et que vous avez une communauté fidèle et engagée.

Ils savent que vous pouvez faire quelque chose pour eux, que ce soit dans un futur proche ou plus lointain.

 

Alors dès votre titre, vous devez montrer que ce que vous allez proposer à vos lecteurs les aide à régler leur problème.

 

Le but n’est pas de régler leurs problèmes en totalité avec un article ou une page par exemple. On garde bien en tête évidemment, que vous voulez les aider avec plus d’impact grâce à des services payants.

Mais ce que vous publiez sur le web peut être une solution pour commencer à apprendre à vous connaître.

Ça peut les aider à faire un premier pas ne serait-ce que pour prendre conscience des possibilités qui s’offrent à eux.

Vos lecteurs découvrent la manière dont vous vous y prenez pour régler le genre de problèmes qu’ils ont.

Si votre approche leur convient, il y a des chances pour qu’ils envisagent de vous contacter pour vous engager en tant que coach ou thérapeute.

 

Conseils de pro : ne faites pas de suppositions sur les problèmes que vous pouvez aider à résoudre chez vos clients.

Allez vers eux directement, et posez-leur des questions pour savoir ce qui les empêche d’avancer dans leur vie. C’est eux qui vous diront ce qui est vraiment important à leurs yeux.

 

Les problèmes que vous pouvez les aider à résoudre sont concrets.

Même si vous passez par des approches spirituelles, énergétiques, qui peuvent être assez abstraites, le but final de vos clients est de régler quelque chose de bien concret.

 

Évitez de vous en tenir à des objectifs du type « avoir confiance en soi », « se reconnecter à soi-même », « avoir la vie de ses rêves »…

 

Tout le monde veut ça.

Donc ça veut dire que ce n’est pas assez précis, et que ça ne correspond pas spécifiquement à votre niche à vous.

 

L’autre chose avec ça, c’est que ce n’est pas notre but final dans la vie d’avoir confiance en nous.

On va se servir de cette confiance pour accomplir quelque chose de bien spécifique. Par exemple :

  • Décrocher une augmentation au travail.
  • Avoir une posture plus assurée face à ses enfants ou ses ados, et arriver plus facilement à se faire entendre, respecter, tout en ayant une relation plus fluide avec eux.
  • Trouver les ressources pour mieux gérer les conflits.

Ce ne sont que des exemples que j’ai imaginés. Vos clients potentiels vous parleront peut-être de complètement autre chose.

C’est à vous de faire le lien entre vos méthodes, vos services, ce qui vous anime personnellement, et ce que vos clients veulent, pour offrir des services qui vont vraiment leur parler.

Votre communication doit être alignée avec vos services : si votre accompagnement est bien positionné, c’est plus facile pour votre communication de l’être aussi !

Logique^^

2 : Rédigez un titre irrésistible, qui met vraiment en valeur votre contenu !

Le titre est un élément vraiment capital pour donner envie de lire vos contenus. S’il est plat, banal, pas assez précis, il ne donnera pas envie d’aller plus loin.

Sa fonction est à la fois de refléter ce que vous allez dire par la suite, et de donner envie de lire la page.

Alors, ne vous contentez pas de laisser le titre que vous avez mis en brouillon pendant que vous étiez en train d’écrire.

 

Il y a plusieurs astuces qui peuvent vous permettre de créer des titres puissants qui donnent envie et qui attirent l’attention de vos lecteurs :

  • Poser une question
  • Mettre un chiffre
  • Partager une expérience vécue

Utilisez des mots qui sortent de l’ordinaire, et qui ont un impact émotionnel sur vos lecteurs.

Vous pouvez décider de commencer à aborder un sujet et en même temps rester mystérieuse pour donner envie de lire la suite. C’est un juste équilibre à trouver.

 

Un exemple pour un de mes articles de blog :

Titre dans mon « brouillon »Création de contenu web, webdesign et perfectionnisme
Titre finalPourquoi et comment – enfin – lâcher votre tendance au perfectionnisme

Si l’article vous intéresse, c’est par ici.

Le titre du brouillon, c’est juste à moi qu’il sert !

Le titre que j’ai mis dans mon brouillon donne une idée des sujets que je vais aborder dans l’article de blog.

En même temps, il n’y a pas « d’intention » dans ce titre. On se sait pas forcément où je veux en venir.

Et surtout, il est assez plat et ne donne pas envie de lire. Si je le laisse comme ça, ce titre ne va pas rendre service à mon article, au temps que j’ai passé à l’écrire.

Il ne va pas attirer l’œil de mes lectrices, ce qui fait que l’article ne va pas leur rendre service. Alors qu’en réalité, son contenu est puissant, et j’ai déjà eu des retours fantastiques en message privé.

Le titre final est bien plus « réfléchi »…

C’est pour ça que j’ai retravaillé ce titre au moment de mettre mon article en ligne :

  • « Pourquoi et comment » : ça attise la curiosité.
  • « votre » : ben oui, là je m’adresse à mes lectrices ! Ça ne se voyait pas du tout avec le titre du brouillon.
    • « lâcher votre tendance au perfectionnisme » :
      • Je propose de régler un problème (principe 1 !). On ne règle pas tout avec un article de blog, mais ça peut être un excellent premier pas.
      • Là aussi, les mots sont suffisamment forts, et peuvent toucher mes lectrices qui sont concernées par le perfectionnisme.

J’ose rédiger des titres avec des mots puissants, impactants.

Sinon, je risquerais de ne pas avoir de lectrices. Et c’est le cas pour les autres entrepreneures si elles ne font pas de même : elles ont les mêmes « contraintes » que moi lorsqu’elles communiquent, et vous aussi, même si vous n’en avez pas conscience.

Je m’assure de rédiger un contenu consistant, de la meilleure qualité possible (pas besoin qu’il soit parfait^^), et qui apporte vraiment quelque chose à mes lectrices. Du coup, feu vert pour un titre impactant !

 

Très bientôt, vous aurez la 2e partie de l’article^^

 

Vous voulez des conseils et un accompagnement personnalisé pour apprendre à attirer l’attention de vos lecteurs avec vos contenus ? C’est ce que je vous aide à faire avec mon programme « 1 Feuille de Route pour votre Vision ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.